• contact@amaconseils.com
  • (+33)6.74.52.85.43

Tag Archives: Loi de l’Equilibre

  • 0
L'art de Prospérer dans le Commerce de la Photographie, un recueil de 35 articles du blog Million Dollar Photographer, par Bradford Rowley

Les Articles de Bradford: Article 4. Est ce que les nouveaux et les photographes à « bas-prix » ruinent notre industrie ?

Tags : 

Les Articles de Bradford

( 4ème Article )

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons eu l’accord de Bradford Rowley de pouvoir traduire l’intégralité de ses articles de blog, en Français, pour Vous … 🙂 L’objectif de ces articles est de vous inspirer, de vous rendre accessible les conseils d’une personne qui continue à développer son entreprise et qui prodigue d’excellents conseils de ventes, mais pas que… Des Conseils qui ont très bien fonctionné pour lui, et qui peuvent tous nous amener à réfléchir =) Vous retrouverez, semaine après semaine, traduit par l’équipe d’AMA Conseils, chacun des articles publiés par Bradford, sur son blog : http://www.milliondollarphotographer.com/.

 

Article 4: Est ce que les nouveaux et les photographes à « bas-prix » ruinent notre industrie?

Bradford Rowley Article 4.Image1 Bradford Portraits Ama Conseils Marketing pour les photographes professionnels

Bradford Rowley Article 4.Image1 Bradford Portraits Ama Conseils Marketing pour les photographes professionnels

 

 » Il y a quelques mois, je lisais un article d’un autre photographe qui expliquait comment les photographes « bon-marché » ruinent notre industrie. À l’époque où je lisais l’article, presque tous les commentaires laissés par plus de 20 autres photographes faisaient écho d’un même sentiment. De nombreux autres photographes ont exprimé les mêmes sentiments à travers des commentaires sur mon propre blog.

Pour ceux qui ressentent que cette industrie est tirée vers le bas par ceux qui ne semblent pas comprendre le concept de fixer des tarifs appropriés pour leur photographie ou qui donnent leur travail à leurs clients sur un CD, cet article est pour vous.

Tout d’abord, rappelons ce qu’est l’Amérique et nous sommes une société capitaliste. Un des grands principes du capitalisme est que les gens peuvent charger le tarif qu’il souhaite fixer, qu’il soit haut ou bas ! Le libre marché est incroyable … : J’adore !! Je ne voudrais pas vivre dans une société qui fonctionnerait autrement. Les entreprises fixant de bas tarifs ont toujours joué un rôle important dans notre économie, et je ne voudrai jamais que cela disparaisse. Par exemple, regardez ce que la concurrence et la baisse des prix ont fait sur les frais de téléphonie longue distance, après la libéralisation du marché (pour ceux qui sont assez vieux pour s’en souvenir). La plupart des habitants du pays a bénéficié de cela.

Beaucoup pensent que les prix bas dans l’industrie ont commencé à la suite de la révolution numérique au moment où n’importe qui pouvait prendre un appareil photo numérique et se faire appeler « photographe ».

Etant moi même dans l’industrie depuis 27 ans, je sais que cela n’est pas vrai.

Bien avant l’ère des fichiers numériques et des DVD, les photographes se plaignaient déjà des photographes amateurs de « Week-end » qui ruinaient l’industrie de la photographie de mariage. Ces photographes de week-end pouvaient exiger beaucoup moins et cassaient le marché professionnel puisqu’ils ne dépendaient pas uniquement de la photographie comme d’un revenu à temps plein.

Rien n’a changé.

Les plaintes concernant les amateurs et les prix bas ont toujours été là, et elles le seront toujours. Et cela est vrai dans presque toutes les industries ! Examinons ensemble une industrie étroitement liée à la nôtre: Le monde de l’Art. Voici deux tableaux. Les deux sont des originaux. Celui du dessus est actuellement en vente pour $350 000. Celui du dessous a été vendu récemment pour plus de $75 millions.

Bradford Rowley Article 4. Tableau 1. Bradford Portraits Ama Conseils Marketing pour les photographes professionnels

Bradford Rowley Article 4. Tableau 1. Bradford Portraits Ama Conseils Marketing pour les photographes professionnels

Le tableau original ci-dessus est actuellement en vente pour 350 000$

BradfordRowley_Article4_ Tableau 2_Bradford Portraits_Ama Conseils_Marketing pour les photographes Professionnels

BradfordRowley_Article4_ Tableau 2_Bradford Portraits_Ama Conseils_Marketing pour les photographes Professionnels

Le tableau original ci-dessus a récemment été vendu pour plus de 75 million de dollars.

 

 

Si j’étais un peintre, j’étudierait intensément tous les facteurs qui font que le tableau du dessous vaut plus de 200 000 fois la valeur du tableau du dessus, et j’essaierai d’extrapoler et de convertir ces facteurs en stratégies pratiques à mettre en place dans ma propre entreprise.

Actuellement dans le monde de l’Art, des peintures « bas-de-gamme » ont inondées le marché, surtout avec tous les tableaux importés en provenance de Chine et d’autres pays en développement. Bien sûr, plusieurs fois, vous pourriez trouver des œuvres magnifiques et incroyables (Bien sûr ! Des talents incroyables peuvent être trouvé dans chaque pays). Mais avec tout ces prix bas dans l’art, on se demande si le marché ne sera pas ruiné par ceux qui pratiquent des prix aussi bas et qui valorisent si peu leur talent.

Mais, selon un article publié par Forbes en novembre, le marché de l’Art haut de gamme et cher se porte bien, très bien !! Selon l’article, en une seule semaine, Christies vendait plus de 1,78 billion de dollars en Art. S’il est tout à fait possible pour les marchés bas de gamme et haut de gamme de coexister sur ce marché, il en est donc de même dans la Photographie.

Dans notre studio, notre panier moyen de commande (je ne fais que des portraits classiques, en studio) a augmenté de manière significative cette année, et atteint son plus haut niveau en 27 ans d’activité. Je le répète, l’industrie n’a pas été détruite par ceux qui pratiquent des bas-prix, pas plus que par les personnes qui ne valorisent pas ce qu’ils font et transmettent les images digitales à leurs clients. L’industrie est en train de se détruire car beaucoup de photographes professionnels peinent à comprendre comment promouvoir leur marque, développer leur marché et vendre leur travail à un tarif élevé.

De nombreuses années auparavant, dans notre Studio en Californie (je dirige aujourd’hui trois studios à travers le pays mais à l’époque, mon seul emplacement était en Californie), nous souffrions énormément. Je ne blâmais pas la concurrence. Je ne blâmais pas non plus ceux qui pratiquent des prix bas. Au lieu de cela, j’ai appelé ma petite équipe et ensemble, nous avons échangé, réfléchi, partagé, jusqu’à ce que nous trouvions une voie créative pour augmenter nos revenus, qui sont devenus depuis des millions de dollars de ventes pour notre entreprise, au long des années.

Je paie très peu d’attention à la concurrence, que ce soit ceux pratiquant des prix bas, des prix moyens ou des prix élevés. Pour être honnête, je ne connais même pas les noms des photographes autour de moi, ni n’ai la moindre idée de ce qu’ils facturent.

Je me concentre bien plus sur ce que je peux faire pour me rendre au prochain niveau et attirer les clients à moi.

Espérons qu’à la fin de la journée, chaque photographe qui aura lu cet article pensera de la même façon.

Il est absolument inutile de vous soucier de ce que les autres pratiquent comme prix.

Si les clients se plaignent des prix,  réfléchissez, pensez, réfléchissez…:

« Comment puis-je être plus créatif et me rendre irrésistible pour mes clients, aux tarifs que je pratique ? « 

 

Vous obtiendrez bien plus de votre remise en question mentale, que de vous comparer à des gens qui selon vous ruinent l’industrie.

Rappelez-vous que chaque moment que vous passez à vous plaindre d’un groupe de photographes pratiquant des prix bas et qui seront toujours, est un moment d’énergie perdu, NON consacré à votre créativité, à un marketing pro-actif, à votre image de marque, et à vos stratégies de ventes. »

Bradford Rowley

Lire l’Article précédent de Bradford, traduit par AMA Conseils, c’est ici http://amaconseils.com/les-articles-de-bradford-article-3-comment-je-vends-differemment-de-98-des-photographes/

Retrouvez tous les articles de Bradford Rowley sur le blog d’Ama Conseils 🙂

Autorisé par © 2016 Bradford Rowley. Tout droits réservés. ©traduit en français par AMA Conseils

AMA Conseils : Formations et Coaching en Marketing, Ventes et Développement Commercial pour les professionnels de l’Image : photographes et vidéastes.

 


Curieux ou intéressé par notre travail? Contactez-nous pour en savoir plus!