• contact@amaconseils.com
  • (+33)6.74.52.85.43

Tag Archives: Marketing pour les Pro

  • 0
Quelques Images prises à La Pépinière, lieu du dernier stage PhotoCoach V1 en immersion totale, à La Pépinière fin Novembre 2016. PhotoCoach est une Formation Marketing, Gestion et Organisation pour les Photographes et Vidéastes Pro ou en cours de le devenir...

PhotoCoach V1 en Immersion Totale à la Pépinière : du 19 au 21 Avril 2017

Tags : 

N’hésitez plus, il reste encore quelques places pour le dernier Stage PhotoCoach V1 en immersion TOTALE, pour 2017

qui aura lieu en immersion à La Pépinière, dans le 77 :

du Mardi 18 Avril à 18h00 jusqu’au Vendredi 21 Avril à 18h00.

3 jours complets, en immersion TOTALE, pour bâtir et solidifier votre entreprise Photo ou Vidéo ! 🙂

Contactez Ama Conseils avant Lundi 10 Avril au 07.68.69.17.57. ou smile@amaconseils.com pour vous inscrire et avoir vos dossiers à temps pour les prises en charge 🙂

Qu’est ce que PhotoCoach ?

Vivre de sa Passion: les Outils Indispensables en marketing et en gestion pour créer, développer et pérenniser votre entreprise photographique ou vidéo.

L’objectif est pour chaque participant au Niveau V1 de PhotoCoach : d’apprendre à gérer efficacement son entreprise, de recevoir les outils nécessaires pour l’aider à fixer ses tarifs, augmenter ses profits et attirer plus de clients. Gestion et rentabilité, marketing et communication, ventes et suivi clientèle sont autant de sujets qui seront traités, et pour lesquels vous recevrez méthodes, conseils et astuces pratiques pour faire décoller votre activité professionnelle. 

Le Programme de PhotoCoach V1:

Pendant ces 3 jours, voici une liste non exhaustive de tout ce qui vous sera présenté, votre Boite à Outils PhotoCoach :

Chapitre Gestion d’Entreprise & Rentabilité.

Comment calculer ses charges et comment calculer ses tarifs pour se créer le salaire nécessaire pour vivre de son métier, Comment analyser la rentabilité de chaque service et produit offert, comment mieux prévoir des changements éventuels dans votre entreprise (changements de statuts, location d’un local, embauche d’un apprenti ou d’un salarié, investissements en matériels, etc…), comment fixer un prix sur ses prestations et ses produits, comment évaluer la valeur de son travail, comment se fixer des objectifs et les atteindre financièrement ?

Chapitre Marketing:

Faire Partie des 3%, Les « 7 P », comment communiquer ses offres à sa clientèle, comment mieux vendre ses prestations et ses images à ses clients, comment réussir à transformer un prospect en client : maîtriser les clés essentielles d’un dialogue réussi, comment fidéliser sa clientèle et bien au délà, en créer des Ambassadeurs, comment faire prendre conscience au client de la valeur de vos prestations, comment développer votre bouche à oreille, vos références, et vos partenariats ?

3 jours intensifs de travail, de partage et d’échanges, pour que vous preniez votre projet d’entreprise photographique / vidéo en main, en ayant les outils adaptés au marché d’Aujourd’hui, pour Demain !

Pour Qui est PhotoCoach ?

Que vous ayez ou non un « Studio », « des murs », un local ou que vous travailliez de chez vous pour l’instant, de votre bureau… Que vous soyez installés en photographie depuis 25 ans, ou 6 mois…  Que vous soyez auto-entrepreneur ou en SARL, travailliez à temps plein dans la photo, ou ayez le projet de le faire, Que vous soyez photographe de Famille, de Mariage, de Portrait, avec ou sans Boutique… , Que vous soyez photographe généraliste ou spécialisé, photographe réalisant des prestations sociales et/ou d’entreprise… , Que vous soyez de la génération « Baby-Boomer », X, Y, C ou Z ☺… 

=> PhotoCoach est avant tout une formation et un Outil indispensable pour développer votre entreprise photographique là où VOUS souhaitez l’emmener! 

Vivre de sa passion, c’est possible, mais pas sans planification… Et PhotoCoach et son équipe sont là pour vous aider à créer votre propre « Carte » pour y parvenir.

Une Formation Prise en Charge !

PhotoCoach est une formation de 3 jours qui bénéficie pour partie d’une prise en charge financière, grâce aux organismes de formations auxquels vous êtes rattachés : Faf-Cea / Forco, etc… N’hésitez pas à contacter AMA Conseils : 07.68.69.17.57 ou smile@amaconseils.com pour avoir toutes les informations à ce sujet !

L’Immersion Totale à la Pépinière

La Pépinière est un gite de grande capacité, installé à Châtenay sur Seine, dans le 77.

Facilement accessible par un train régional de la Gare de Lyon, la Pépinière est un lieu à part, en pleine nature, loin de toute agitation, qui permet une concentration et des échanges optimaux pendant les 3 jours de la formation PhotoCoach. L’arrivée se fait la veille, le lundi soir, pour s’installer chacun dans ses « quartiers » puis partager un diner tous ensemble, et se présenter.

Les 3 jours de formation PhotoCoach en immersion Totale ont été proposés pour la première fois en novembre 2016. Voici les retours des derniers diplômés PhotoCoach de l’année 2016 :

 

Quelques éléments supplémentaires concernant La Pépinière :

Les repas : petits déjeuners, déjeuners et diners se prendront sur place à la Pépinière. Prévoir 60€ht / personne / jour pour les 3 jours.

Nous serons aussi tous hébergés sur place, pour un maximum de confort. Les chambres vous sont proposées soient individuellement, soient à partager à deux (en couple, ou 2 lits simples) pour faciliter vos investissements respectifs. Toutes les commodités sont incluses, pour rendre votre séjour le plus agréable possible ! Prévoir 90€ht / chambre / jour, soit 45€/ jour / personne, si vous souhaitez partager votre chambre avec un/une autre stagiaire 🙂

Voici quelques images de la Pépinière, de ses chambres, et quelques souvenirs des temps de la formation PhotoCoach, en novembre 2016


  • 0
L'art de Prospérer dans le Commerce de la Photographie, un recueil de 35 articles du blog Million Dollar Photographer, par Bradford Rowley

Les Articles de Bradford: Article 3. Comment je vends différemment de 98% des photographes.

Tags : 

 

Les Articles de Bradford

( 3ème Article )

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons eu l’accord de Bradford Rowley de pouvoir traduire l’intégralité de ses articles de blog, en Français, pour Vous … 🙂 L’objectif de ces articles est de vous inspirer, de vous rendre accessible les conseils d’une personne qui continue à développer son entreprise et qui prodigue d’excellents conseils de ventes, mais pas que… Des Conseils qui ont très bien fonctionné pour lui, et qui peuvent tous nous amener à réfléchir =) Vous retrouverez, semaine après semaine, traduit par l’équipe d’AMA Conseils, chacun des articles publiés par Bradford, sur son blog : http://www.milliondollarphotographer.com/.

3ème Article: Comment je vends différemment de 98% des photographes.

 

 » J’ai appris il y a longtemps que si l’on veut faire partie des 2% qui sont « au Top », on ne peut faire ce que 98% des autres font. Je suis continuellement à la recherche d’informations et d’idées pour perfectionner mon entreprise…. en faisant les choses juste un peu différemment.

La façon dont j’aborde la vente de portraits en est un exemple. Contrairement à la majorité des photographes, je ne mets pas l’accent sur l’endroit où mes clients vont placer leur portrait. Je fais volontairement le choix de ne pas montrer à mes clients la projection de ce que ressemblerait leur portrait sur un mur pré-sélectionné.

Lors de la vente d’un portrait, il y a deux façons de penser :

La première consiste à aider un client à choisir un portrait pour un endroit prédéterminé dans leur maison ainsi que la taille du portrait. La plupart des photographes ont aujourd’hui cette approche.

La deuxième manière de voir les choses est de ne pratiquement pas prendre en compte un lieu défini pour installer leur portait, mais d’aider le client à choisir son portrait pour le portrait, et non pour la place que le client a actuellement disponible dans un lieu défini. J’adhère personnellement à cette deuxième école.

Je me concentre sur l’un des plus important élément qu’un portrait peut avoir : une taille de visage appropriée.

Je prend grand soin d’éduquer les clients sur la taille de leur visage, qui selon moi devrait être entre 60 à 100% de la taille réelle, pour créer un élément de présence par le portrait.  L’élément « de présence » est nécessaire pour transmettre l’impact approprié et nous permettre de nous connecter avec les sujets que nous voyons sur le portrait.En descendant en dessous de 60% de la taille réelle, le portrait commence à perdre de plus en plus son impact significatif.

Un de nos conseillers de vente en Californie est venu avec un outil « clé en main » pour simplifier l’explication de ce concept à nos clients. Il n’est pas parfait, mais fonctionne la plupart du temps.

Pour vous l’expliquer simplement : Nous aimons que les visages soient de la taille d’une main (100% grandeur nature), mais jamais plus petite que la taille du poing (60% grandeur nature). Avec un bon accompagnement et une bonne éducation, nous voyons souvent nos clients se diriger vers leur portrait projeté, et utiliser leur main comme une référence pour la taille de leur visage au cours du processus de sélection.

Je souligne toujours à mes clients que les décorations vont et viennent. Ils changeront peut-être aussi plusieurs fois de maison !

Un portrait, cependant, reste à jamais…

Nous leur suggérons donc fortement de choisir la taille de leur portrait en ayant une vision « long-terme » et non basée sur le décor actuel de leur maison.

Ainsi un client bien éduqué va choisir la taille de son portrait sur la base des règles de l’Art plutôt que sur basée sur un emplacement prédéfini.

Je renforce cette idée par les installations sur nos propres murs dans chaque studio. La plus petite taille affichée est de 24″x 30″ (ndama : 60,96cm x 76,20cm) (toujours présentant un enfant seul) et nous allons jusqu’à 72″ en taille (ndama: 182,88cm). Et nous ne plaçons pas plus d’un portrait par section de mur pour créer un plus grand impact.

Une fois que nous faisons adhérer nos clients au concept de taille appropriée pour leur portrait, et au pourquoi la taille compte réellement, presque tous les foyers ont au moins un espace où quelque chose peut être déplacé pour accueillir leur portrait, cette célébration de ce qu’ils chérissent le plus dans leur vie, à la taille appropriée. Lorsque l’espace mural est absolument indisponible, nous suggérons régulièrement un beau chevalet. Cette dernière suggestion nous a plusieurs fois sauvé et permis de réaliser notre objectif : aider nos clients à choisir les dimensions appropriées.

Dans un commentaire suite à mon premier article, un lecteur a écrit qu’il doutait que les clients pouvaient aller jusqu’à dépenser $ 600 – $ 800 pour un portrait mural. Pourtant, en éduquant nos clients, nous avons des ventes qui dépassent presque chaque semaine les $10 000. Même si je vends différemment de la majorité des photographes, je n’ai jamais vu une année passer dans cette dernière décennie, sans avoir réalisé au moins 2 millions de dollars en vente de grands portraits muraux, y compris pendant les années de récession.

Mettre l’accent sur la bonne taille d’un portrait plutôt que d’essayer de trouver un emplacement qui serait accordé à un espace ou à une décoration intérieure prédéfinis, pourrait être un outil qui augmente considérablement vos propres ventes au cours de la nouvelle année. »

Bradford Rowley

BradfordRowley_Article3_Bradford Portraits_Ama Conseils_Marketing pour les photographes Pro

BradfordRowley_Article3_Bradford Portraits_Ama Conseils_Marketing pour les photographes Pro

Lire l’Article précédent de Bradford, traduit par AMA Conseils, c’est ici : http://amaconseils.com/les-articles-de-bradford-article-2-vous-ne-pouvez-pas-gagner-dargent-dans-la-photographie/

Autorisé par © 2016 Bradford Rowley. Tout droits réservés. ©traduit en français par AMA Conseils

AMA Conseils : Formations et Coaching en Marketing, Ventes et Développement Commercial pour les professionnels de l’Image : photographes et vidéastes.

 


  • 1
L'art de Prospérer dans le Commerce de la Photographie, un recueil de 35 articles du blog Million Dollar Photographer, par Bradford Rowley

Les Articles de Bradford: Article 2. Vous ne pouvez pas gagner d’argent dans la photographie !

Tags : 

Les Articles de Bradford

( 2ème Article )

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons eu l’accord de Bradford Rowley de pouvoir traduire l’intégralité de ses articles de blog, en Français, pour Vous … 🙂 L’objectif de ces articles est de vous inspirer, de vous rendre accessible les conseils d’une personne qui continue à développer son entreprise et qui prodigue d’excellents conseils de ventes, mais pas que… Des Conseils qui ont très bien fonctionné pour lui, et qui peuvent tous nous amener à réfléchir =) Vous retrouverez, semaine après semaine, traduit par l’équipe d’AMA Conseils, chacun des articles publiés par Bradford, sur son blog : http://www.milliondollarphotographer.com/.

2ème Article: Vous ne pouvez pas gagner d’argent dans la photographie.

 » Après quelques années à prendre des risques en ouvrant un second studio de photographie, j’ai décidé de partir de la Californie ou j’avais vécu la plus grande partie de ma vie, pour m’installer sur la côte Est (des Etats-Unis) et me rapprocher de notre nouveau lieu, en périphérie immédiate de New York.

Nous nous sommes installés dans une maison bien plus spacieuse que ce dont nous avions besoin, pour sûr, une maison disposant de six chambres, neuf salles de bain, sur une propriété d’un hectare dans la petite commune de New Canaan dans le Connecticut.

En 2013, New Canaan a été classée cinquième ville la plus riche des Etats-Unis par CNN et en 2008, l’année où nous avions déménagé, le revenu moyen par ménage était le plus élevé du pays selon Money Magazine. La ville de New Canaan est remplie de cadres et de banquiers de Wall Street. Ce n’est pas exagéré de dire que 90% des résidents se déplacent pour Manhattan tous les jours et que plus de 90% de ces personnes travaillent dans la finance.

Un matin d’automne, je marchais dans notre allée pour aller chercher le courrier du jour. Un vieux monsieur, l’un de nos voisins, marchait sur la route avec son chien et nous avons commencé à discuter. J’ai appris qu’il avait dirigé une des plus importantes maisons d’édition à Manhattan. Puis il m’a demandé dans quelle entreprise je travaillais. Je lui ai alors répondu: “Je ne travaille pas pour une entreprise. Je suis photographe”.

Je revois encore son visage hébété et son regard confus. Cela n’avait pas de sens, pour lui… Les photographes ne gagnent pas beaucoup d’argent et certainement pas assez pour vivre là où nous vivions. Il ne savait pas quoi dire, il secoua la tête de haut en bas, le sourcil levé, avec un “Ooh” d’expression. Rapidement, la discussion s’est terminée, et nous nous sommes souhaité une bonne journée. J’ai encore vécu cette expérience depuis, sous différentes formes, avec différentes personnes, dans différentes occasions.

C’est sûr, la vérité c’est que le revenu moyen d’un photographe professionnel aux Etats-Unis est à peine au dessus de 30000$ /an, avec beaucoup de difficultés pour y arriver. Je le sais.  J’ai connu cela. Au début de ma carrière, j’ai cumulé 4 emplois pour joindre les deux bouts. J’ai supplié les entreprises des services publics pour avoir des délais de paiement plus importants. Je suis même passé par une embarrassante faillite. Je pensais alors la même chose que mon voisin et que l’opinion générale des gens : “Les photographes ne gagnent pas d’argent”.

Malheureusement, la plupart des photographes pensent la même chose et se sont résignés à cette idée. Après la publication de mon dernier article: “L’air du portrait est révolu” j’ai reçu quelques commentaires de lecteurs tel que: “Qui fait aujourd’hui des millions de dollars en photographie?” “Je doute fort qu’il fasse des millions avec juste des portraits muraux”, “Pour moi, on parle d’une passion, pas d’un métier avec un salaire”.

Mais pourquoi ne pas avoir et sa passion et un métier où l’on gagne de l’argent ?

POURQUOI NE PAS AVOIR LES DEUX ?

Quelque part au cours de mes propres luttes, j’ai appris comment devenir une entreprise légitime, et j’ai découvert que la photographie pouvait non seulement être une récompense émotionnelle, mais que financièrement, c’était l’un des secrets les mieux gardés au monde. J’ai des amis qui sont Photographes, et qui font plus d’argent dans la photographie que certains des joueurs de basket de la NBA pourraient le faire. Au delà des avantages financiers, la liberté procurée est incroyable.

Je vois la plupart de mes voisins prendre leur train le matin à 06h30, sans rentrer chez eux avant 19h00 jours après jours après jours. Je dirige mon studio pour y être 3 jours par mois (plus de détails dans les prochains articles) et je profite d’une énorme quantité de temps libre pour voyager et passer du temps avec ma famille.

Si vous avez le rêve de devenir photographe professionnel, Foncez !!

Ne laissez personne vous dire que vous ne ferez pas d’argent dans cette profession.

Je continue à repenser à cette journée ou j’ai failli tout laisser tomber et prendre un « boulot lambda » avec un salaire de 36000$ par an. Je me suis à maintes fois demandé ô combien différente serait ma vie aujourd’hui, si j’avais pris ce travail.

Mais … Si votre rêve est de devenir photographe, vous ne devez pas agir comme si c’était qu’un simple passe-temps. Vous devez être sérieux et apprendre à devenir un homme d’affaire avisé. Vous devez être aussi passionné par l’apprentissage du business que vous l’êtes pour l’apprentissage des compétences techniques en photographie. La plus grande erreur que je vois chez les photographes est qu’ils sont capables de dépenser tout leur argent (et leur temps) dans de nouveaux équipements et dans les derniers logiciels, etc… . Oubliez tout ça ! Ce sont des distractions, et la plupart ne sont pas nécessaire pour devenir un bon photographe. Dans les premières années de mon activité, la seule chose que j’utilisais était un appareil photo avec une lentille unique que j’avais acheté à Tijuana, au Mexique. Et …pendant 27 ans et avec plus de 20 000 clients, j’utilisais aussi un seul type de fond… (Oui, vous avez bien lu, et je vous expliquerai pourquoi plus tard dans mes prochains articles).

Il y a des années, quand Don Burrell (propriétaire de Burrell Couleur Labs) s’est envolé avec une centaine de ses clients aux Bermudes pour 4 jours de « workshop », il fut organisé des conférences sur la photographie, sur de nouveaux logiciels, et sur les stratégies commerciales, suivies par un temps de Question / Réponses en table ronde. Ce qui était le plus intéressant, c’est que pendant les 90 minutes de cette table ronde,  toutes les questions étaient adressées uniquement sur les techniques photographiques, tandis que ceux qui avaient enseigné les stratégies d’entreprises n’avaient aucune question qui leur était adressée. J’ai vu ce schéma se répéter maintes et maintes fois dans les conventions de photographes.

Les photographes sont plus avides d’avoir des conseils sur leur technique et sur leur matériel que d’investir pour développer leur entreprise.

Tant que les photographes investiront plus en équipements et technologies que dans la compréhension de leur entreprise… Aussi longtemps qu’ils passeront plus de temps à jouer sur photoshop que de lire des ouvrages de management à succès ou d’apprendre d’émissions tournées sur la manière d’entreprendre comme « Le Profit » sur CNBC, le revenu moyen des photographes ne dépassera probablement pas les 30000$ de revenu annuel.

Pour ceux au contraire qui donneront à leurs stratégies d’entreprise la même attention qu’ils pourraient le faire pour les dernières tendances à la mode en photographie et en équipement, et qui auront la volonté de prendre action suite à ce qu’ils auront appris , le potentiel de réussite est sans limite.

Bradford Rowley

Lire l’Article précédent de Bradford, traduit par AMA Conseils, c’est ici : http://amaconseils.com/les-articles-de-bradford-article-1_lepoque-du-portrait-est-revolue/

Autorisé par © 2016 Bradford Rowley. Tout droits réservés. ©traduit en français par AMA Conseils

AMA Conseils : Formations et Coaching en Marketing, Ventes et Développement Commercial pour les professionnels de l’Image : photographes et vidéastes.


  • 0

Les Articles de Bradford: Article 1. L’époque du Portrait est révolue !

Tags : 

Les Articles de Bradford

( 1er Article )

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous avons eu l’accord de Bradford Rowley de pouvoir traduire l’intégralité de ses articles de blog, en Français, pour Vous … 🙂 L’objectif de ces articles est de vous inspirer, de vous rendre accessible les conseils d’une personne qui continue à développer son entreprise et qui prodigue d’excellents conseils de ventes, mais pas que… Des Conseils qui ont très bien fonctionné pour lui, et qui peuvent tous nous amener à réfléchir =) Vous retrouverez, semaine après semaine, traduit par l’équipe d’AMA Conseils, chacun des articles publiés par Bradford, sur son blog : http://www.milliondollarphotographer.com/.

1er Article: L’époque du Portrait est révolue. 

« Au cours du dernier mois, j’ai eu beaucoup de temps libre, et j’ai donc commencé à analyser certains des blogs et groupes Facebook gérés par les photographes professionnels. Je suis, moi-même, un photographe professionnel depuis 27 ans et j’ai fait des millions de dollars dans ce secteur. J’ai rarement assisté à des conventions de photographie, réunions d’associations de photographes ou participé à des discussions sur le web, donc je n’étais pas tout à fait prêt à ce que j’allais lire. L’une des publications disait : «L’ère du portrait est finie! Photographes mieux vaut s’y résigner …. Nous sommes dans l’ère du numérique maintenant, les gens veulent des fichiers sur CD et plus personne ne commandera de portraits à accrocher sur les murs… »

Heureusement, je n’ai jamais reçu cette note. Dans mes trois studios, nous ne faisons pas de mariages, de portraits hauts ou de tête. Nous ne faisons qu’une chose: des portraits muraux ….Habituellement pas moins de 16″ x 20″ (environ 40x60cm), mais ça peut aller jusqu’au 48 « x 72 » (120cm x 180cm).

Donc, cela serait un désastre, en effet, si cette nouvelle s’avérait vraie. Cette publication ne pouvait être plus éloignée de la vérité, heureusement.

Ce qui est vrai, c’est que beaucoup de photographes ont l’imagination pour créer des images, mais manquent cruellement de confiance sur la façon dont beaucoup de gens apprécient encore le portrait classique. En effet, notre moyenne de studio est plus élevée cette année que depuis 27 ans que je suis dans les affaires.

Les photographes professionnels et ceux qui aspirent à y être peuvent être tombés dans le même piège que bon nombre de personnes de l’horlogerie il y a 45 ans. La montre à quartz avait été présentée en 1969. Beaucoup pensaient que l’ère de la montre mécanique était terminée. Les Japonais s’approprièrent cette nouvelle technologie. La peur paralysa beaucoup de personnes dans l’horlogerie, dont l’activité était basée sur le mouvement mécanique, et beaucoup ont déclaré l’ancienne technologie comme obsolète. De nombreuses entreprises horlogères Suisses firent faillites parce qu’elles manquaient de créativité pour commercialiser une technologie vieille comme le monde face à une technologie de quartz plus récente. Rolex, cependant, décida de construire sa réputation sur le mouvement mécanique, qui a été inventé en 1931.

Cinq décennies plus tard, après l’introduction du bracelet à quartz, beaucoup déclarèrent que l’entreprise horlogère connaitrait un énorme ralentissement. Avec l’heure affichée sur les téléphones portables et à peu près partout ailleurs, la nécessité de la montre-bracelet n’existerait tout simplement plus. Mais depuis 2009, les ventes de montres aux États-Unis ont fait un bond de 5,8 billion à 7,2 billion, et les ventes devraient augmenter encore de 30% d’ici 2017 selon Euromonitor. Ce qui est le plus surprenant est que le pic des ventes est principalement tiré par les marques de luxe offrant la technologie mécanique traditionnelle comme Rolex.

Les photographes doivent se rendre compte qu’il y a quelque chose de sophistiqué sur le portrait mural classique. Les foyers continueront à avoir besoin de belles pièces d’art pour orner leurs murs, et qu’est ce qui pourrait être plus élégant et significatif qu’une œuvre de ce qui est pour eux le plus précieux : c’est à dire la famille. Une célébration de l’amour des uns et des autres prise dans une élégance intemporelle.

L’ère du portrait n’est pas terminée. Comme les gens continueront de se prélasser devant le support numérique avec des images sur Facebook et albums numériques, l’appréciation pour le portrait mural plus classique et traditionnel pourra suivre la même tendance que la montre mécanique classique et donc voir sa demande s’accroître, à mesure que le temps passe. »

Bradford Rowley

Lire l’Article précédent de Bradford, traduit par AMA Conseils, c’est ici : http://amaconseils.com/les-articles-de-bradford-presentation/

Autorisé par © 2016 Bradford Rowley. Tout droits réservés. ©traduit en français par AMA Conseils

AMA Conseils : Formations et Coaching en Marketing, Ventes et Développement Commercial pour les professionnels de l’Image : photographes et vidéastes.

 


  • 0

PhotoCoach International : la relève est en marche pour l’Europe francophone et l’Afrique du Nord :)

Tags : 

Mercredi 9 Mars 2016 :

9 Ans après ma rencontre avec Alexandre Legault Benoit Legault puis Andre Amyot, avoir commencé à travailler pour les photographes, et mettre à leur service mes connaissances et mes expériences en Ventes, Service à la Clientèle, Communication & Marketing… 6 Ans après ma rencontre avec Loïc Legros et le début de mon travail, en France, de nouveau dans la Photographie Professionnelle… 4 Ans après avoir lancé mon entreprise AMA Conseils, et commencé à intervenir auprès d’André Amyot de PhotoCoach International sur les stages PhotoCoach V2 Max, puis V1… 2 ans après avoir commencé à travailler sur ce projet, je suis ravie de vous annoncer Officiellement qu’André et Moi-Même avons Signé notre accord, et que je prends avec Joie la relève des formations PhotoCoach V1, V2 Max, et B2B en Europe Francophone (France, Belgique, Suisse, Lichtenstein, Luxembourg) et Afrique du Nord à partir du 1er Avril 2016. Travaillant toujours main dans la main avec André, et avec Joël Séguin pour la Suite  , je suis confiante et sereine de continuer, chaque jour, à Valoriser le métier de Photographe Professionnel, et à Replacer 1 portrait de famille dans chaque Maison 🙂 

– avec Andre Amyot et Joël Séguin à Novotel Suites Paris Montreuil Vincennes le Mercredi 9 Mars 2016 à 19h30.

Merci aussi à Romain Nègre pour les Photos de cet Instant Précieux dans la vie d’André et moi-même… Un autre article racontera très bientôt comment tu t’es retrouvé, toi, Romain, parmi nous pour ce dernier stage PhotoCoach d’André en France… 🙂

 


Curieux ou intéressé par notre travail? Contactez-nous pour en savoir plus!